La dolce vita en amoureux

  • l'équipe beforgo
  • l'équipe beforgo
  • le 23 mars 2017

“LA DOLCE VITA EN AMOUREUX”

 

« Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction » écrivait Antoine de St Exupéry.

Et la direction choisie n’est autre que Rome, surnommée à bon escient la Cité Eternelle.

Le temps d’un week-end, les tourtereaux venus du monde entier se retrouvent dans la capitale italienne, là où le romantisme est à son paroxysme.

Andiamo, amore mio !

A peine arrivé, l’être aimé emmènera sa moitié flâner dans les ruelles pittoresques du Trastevere, ce quartier calme et typique de Rome. Après une balade qui nous a mis en appétit, on prendra le temps de commander des pâtes ou une pizza dans l’une des nombreuses trattorias du coin, autrement dit dans un petit restaurant italien traditionnel et sans prétention.

Une fois repus, les couples iront découvrir plus au cœur de la ville le célèbre Colisée, situé tout près du Trastevere, et visiter la star de la ville, celle que l’on ne présente plus ou presque : la majestueuse fontaine de Trevi. Une pièce jetée dans l’eau et un vœu plus tard, nos passionnés roucouleront autour d’une délicieuse gelato chez le très réputé Giolittî, près de la Piazza Navona, la plus grande de Rome, dans la partie nord du champ de mars, à proximité du Panthéon.

A deux, c’est toujours mieux, et le temps passe si vite lorsque l’on est amoureux ! Alors, lorsque la nuit tombe sur la capitale, recherche imminente d’un nid douillet pour s’acoquiner en toute intimité. Non loin du Colisée, l’Albergo Romance accueille les prétendants et l’élue de leur coeur dans un décor baroque. Pour celles et ceux qui veulent en mettre plein la vue à leur partenaire, on réserve sans hésiter à l’Hôtel Scalinata di Spagna, un sublime établissement situé en haut des escaliers menant à la Piazza di Spagna.

Le lendemain,  après un cafe ou un mocca dont seuls les Italiens ont le secret, qu’il est bon de se balader sur les bords du Tibre, de découvrir les ruines du Forum, d’arpenter le marché Campo del Fiori dans le centre de Rome, ou de rouler en Vespa, cheveux aux vents, en direction de Monti, le quartier le plus bohème de la ville. Comme dit précédemment, l’art et l’architecture nous tendent les bras dans la capitale italienne. Les plus fervents iront donc se recueillir au Vatican et en prendre plein les mirettes avec la chapelle Sixtine et la Basilique Saint-Pierre, tandis que les autres visiteront la splendide et luxuriante Villa Borghese.

De plus, pour les amateurs d’exposition, le bon plan est le suivant : tous les premiers dimanche du mois, les monuments et les musées nationaux sont gratuits, de quoi enchanter la dernière journée de nos chéris étrangers !

Enfin, pour terminer ce court mais intense séjour sur una bella note, il est temps de trinquer : les yeux dans les yeux, des antipasti à grignoter et un bon verre de vin à la main – de Piémont (barolo, barbaresco) ou de Toscane (chianti, montepulciano, brunello…) – l’ambiance se veut jazzy, chic et coquine à L’Angolo Divino, près du Campo del Fiori, tandis que la cave de l’Enoteca Cul de Sac, derrière la Piazza Navona, émerveillera les plus épicuriens.

De retour de ce week-end enchanté, vous pourrez enfin fredonner : « je t’aime à l’italienne ! »

Mes devis

Ma boutique services

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *