En terre inca, la vallée sacrée

  • l'équipe beforgo
  • l'équipe beforgo
  • le 21 avril 2017
Pérou

“EN TERRE INCA, LA VALLÉE SACRÉE”

 

Un premier voyage au Pérou commencera certainement par la vallée sacrée et son apothéose, le Machu Picchu. 5000 ans d’histoire péruvienne et seulement 100 ans de civilisation inca, mais elle est une des raisons pour laquelle nous rêvons tous de voyager au Pérou. Nous parlerons donc de la région devenue une destination touristique incontournable : la vallée sacrée. On nous demande souvent le meilleur moment pour découvrir le majestueux Machu Picchu.

En général, le printemps et l’automne sont des saisons idéales. Les nuages n’envahissent pas le célèbre site. Dans quelques semaines, sera célébrée l’Inti Raymi. La fête du soleil a lieu au moment du solstice d’hiver dans les pays a
ndins de l’hémisphère sud, autour du 24 juin. Cuzco sera parée de ses plus beaux atours et de nombreuses célébrations dans la vallée sacrée, commémoreront la culture inca. Pensez à réserver à l’avance si vous vous trouvez au Pérou à cette date.

Premiere étape de notre périple inca :  Cuzco

Le nombril de la terre en quechua. La ville représente un puma, l’un des animaux sacrés des Incas. Elle se situe à 3800 mètres d’altitude. Se poser à Cuzco est une évidence quand on veut habituer son corps à l’altitude.Un véritable coup de coeur ressenti pour cette ville à la place d’armes rutilante, aux marchés étonnants et généreux et à l’empreinte inca présente dans ses murs.

Flâner au marché San Pedro et tomber sur les museaux d’ ânes…Dénicher une petite échoppe de laine d’alpaga…Finir la soirée, un verre de pisco sour à la main, la vie peut être très glamour à Cuzco, une fois les vertiges de l’altitude estompés. Elle reste l’étape aller et retour de la découverte de la vallée sacrée. Pisac, Chinchero, Ollantaytambo…pauses incas. Les haltes sont nombreuses sur la route du Machu Picchu.

Les ruines de Pisac sont à faire juste avant leur fermeture pour avoir l’impression d’être seul au monde. Leur point de vue sur les cultures en terrasse est vertigineux. Le marché de Pisac est aussi réputé pour son artisanat coloré.

Un autre coup de coeur qui vaut au moins une halte d’une nuit, est le village d’Ollantaytambo. Depuis la gare dudit village, on peut rejoindre la ville d’Aguacalientes au pied du Machu Picchu. L’ambiance est tranquille, sereine dans ce village qui abrite une forteresse, certainement  une des gardiennes du Machu Picchu.

La star de ce voyage, la vieille montagne en quechua

Le Machu Picchu, le condor, l’oeil de la jungle, vertige de ces montagnes abruptes, 2450 mètres d’altitude, cité perdue, cité sacrée ou simple forteresse ? Alimenté en eau, ayant eu une population d’au moins 1000 habitants, aucun indice écrit, comment donc ont été hissés et taillés ces blocs de pierres? Qui a construit et pourquoi? Depuis sa découverte par Hiram Bingham le 24/07/1911, des questions ne cessent d’être posées.

On sait que la civilisation inca n’a duré que 100 ans, la faute aux conquistadors, aux maladies et aux guerres civiles. Le Machu Picchu a mis 50 ans à être construit. Quel sacré tour de force et de complexités! Un chantier hors norme! Il a d’abord fallu consolider la montagne, tailler les pierres dans le granit qui est une roche très dure (les Incas ne possédaient pas le fer!)

rencontrent au pays des incas et les lama au perouBesoin de services complémentaires pour parfaire votre voyage? faites donc un tour dans notre Boutique – services !

Le peuple Incas et la terre sacrée

Assurément, les Incas sont un peuple qui ne connait pas le vertige et aux pieds sûrs, pour preuve tous ces sentiers construits à flanc de montagnes. On sait qu’ils se connectaient physiquement avec la nature. Les montagnes étaient considérées comme sacrées tout comme l’eau, le soleil, la terre.

Les Péruviens interrogés laissent planer le doute et approuvent cet aura de mystère. Dans un taxi de Cuzco, le conducteur, au petit matin, priait le soleil qui venait à peine de se lever. Quelques phrases en quechua pour bénir l’astre et la journée. Toutes les hypothèses planent dans cette vallée, secrets bien gardés par les pierres sans inscription.

Alors laissons-les nous murmurer toutes les histoires que nous avons envie d’entendre. Laissons parler les pierres, imaginons, sentons et ne rationalisons pas. Gardons un peu de cette magie saisie au détour d’un sentier quand le Machu Picchu se dresse dans son écrin tropical. En contrebas du site, la rivière Urubamba charrie également son flot de sacré. Pour une découverte à la « Bingham », il existe un chemin, le chemin des Incas que l’on emprunte depuis Cuzco et qui vous amène, au bout de 5 jours de marche, au coeur du mystère.

 

pour un trail en voyage et découverte au Perou en pays IncaVous aussi vous voulez partir au Pérou ? Alors cliquez ici pour recevoir des propositions et prix de nos agences expertes partenaires.

Nous pourrions terminer par un inventaire à la Prévert, nommant toutes les références de ce bout de terre andine: « El Condor pasa » dans les oreilles, la chicha morada (fabriquée à base de maïs violet, non alcoolisée, née dans les Andes péruviennes.) dans un verre, le ceviche et les yucas fritas (grosses frites de manioc) dans une assiette, un livre de Mario Llosa Vargas dans ses bagages, jamais un soir sans le pisco sour (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé), l’infusion de coca pour les vertiges de l’altitude et ses feuilles, offrandes sacrées pour la Pachamama.

Bien sûr, le Pérou est riche d’autres histoires : un Lima au ciel bas mais à la cuisine envoûtante, une diaspora afropéruvienne (écouter les chansons de Susana Baca), une diaspora japonaise,  une amazonie aux plantes sacrées et des villages de pêcheurs sur un littoral préservé.

L’économie péruvienne a fait un bond en avant depuis les années 90, la classe moyenne s’est développée. Pour le connaître un peu mieux au travers son 7ème art, le festival du film péruvien aura lieu à Paris du 24 au 30 avril 2017.

Crédit: Perú Milenario - Visit péru

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *