• l'équipe beforgo
  • l'équipe beforgo
  • le 31 mars 2017

“LE TRIO ANDALOU”

Qui n’a jamais rêvé de visiter le sud espagnol et plus précisément l’Andalousie ? Ses terres burinées, ses traditions ancrées et son flamenco tant admiré par le monde entier…

Cette fois-ci, c’est dit, on part à l’assaut de la deuxième communauté la plus importante d’Espagne, dont l’héritage historique et métissé regorge de trésors architecturaux et culturels. Hasta luego !

Le périple de nos voyageurs commence à Séville, surnommée la belle andalouse. Au cœur de la ville, on visite tout d’abord l’ancien quartier juif appelé Barrio Santa Cruz, où la pension est l’hébergement le plus pittoresque qui soit, sans petit déjeuner mais très bon marché. Les petits curieux n’oublieront pas non plus d’explorer la Catedral de Sevilla, une ancienne mosquée abritant le tombeau supposé de Christophe Colomb.

Très influencée par ses anciens occupants islamiques, la capitale d’Andalousie arbore également un minaret de renom, La Giralda, difficile d’accès mais qui offre un superbe panorama sur la ville. Après cette escapade un brin sportive, il est grand temps de s’aérer le corps et l’esprit. Pour ce faire, direction El Alcazar, ce majestueux palais entouré de jardins luxuriants, à voir absolument !

voyage en espagne et en andalousie

Vous aussi vous voulez partir en Andalousie? Alors cliquez ici pour recevoir des propositions et prix de nos agences expertes partenaires.

Sur la même lancée bucolique, plus au sud, on flâne au Parque de Maria Luisa, le plus grand de Séville, situé entre la Plaza Espana et la Plaza de America. Dépaysement assuré ! Enfin, pour rendre hommage à cette métropole traversée par le fleuve Guadalquivir, n’oubliez pas de réserver une soirée placée sous le signe du flamenco !

De nombreux spectacles payants sont proposés dans la rue pour le soir même et ont lieu dans de petites tavernes. Vous pourrez également participer à un cours de danse au sein d’une école, ou assister à une représentation gratuite au détour d’une ruelle.

voyage en espagne et flamencoBesoin de services complémentaires pour parfaire votre voyage? faites donc un tour dans notre Boutique – services !

Deuxième étape : Cordoue. D’un tout autre style, la deuxième agglomération la plus peuplée d’Andalousie regorge elle aussi de trésors historiques et culturels. Il est conseillé de parcourir la vieille ville, dont les maisons blanches aux volets bleus peuplent les petites rues typiques. Sans hésiter, les amateurs d’architecture se rendront en courant vers le sud de la ville, à la Mezquita, classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984.

Considérée comme le monument arabe le plus important d’Occident, la Mezquita allie plusieurs formes d’arts tout en respectant les traditions. Cet édifice comprend deux bâtiments : la mosquée aux 854 colonnes de marbre coloré et la cathédrale proposant quotidiennement ses offices chrétiens. Les férus d’Histoire prolongeront leur visite juste en face, au musée municipal de la Tour de la Calahorra. On continue ce voyage dans le temps en sillonnant le quartier de la Juderia, de la Magdalena et de San Lorenzo, réputés pour leurs églises, avant de traverser le Pont romain de Cordoue qui enjambe le toujours aussi célèbre Guadalquivir.

Le temps défile et le bus nous attend déjà pour une troisième halte. Qu’importe, durant le trajet qui nous amène à Grenade, les paysages montagneux et verdoyants défilent derrière les vitres du bus pour notre plus grand bonheur. La première chose à faire en arrivant à destination ? Se précipiter à l’est de la ville pour découvrir l’Alhambra. Cet ensemble palatial est sans conteste le joyau de la ville, tant esthétique architecturalement qu’historique. Les yeux ébahis, on reste sans voix devant ce colosse sculptural, l’un des plus prestigieux monuments arabiques.

espagne malaga rondaLe must ? Monter la Cuesta de Gommerez à pied et entrer dans l’Alhambra par la Porte de la Justice. Tout simplement royal. Toujours au sein de cet incroyable édifice, on bat la campagne au Patio de los Leones, situé dans la cour des Myrthes, sans oublier d’admirer l’Alcazaba, une forteresse qui représente la partie la plus ancienne de l’Alhambra.

Enfin, après ce plein d’émotions, prenons de la hauteur en escaladant la Tour de la Vela, histoire d’admirer la ville et les sommets de la Sierra Nevada, attablons-nous à une terrasse dans le quartier Bib Rambla, plus au centre de Grenade, ou baladons-nous dans les souks. A la fin de ce périple enchanteur, on peut confirmer sans hésiter : que viva Andalucia !

 

Mes devis

Ma boutique services

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *