• l'équipe beforgo
  • l'équipe beforgo
  • le 18 septembre 2017
France

Linda Lorin nous invite au voyage

Copyright : © Paul Blind

Linda Lorin est la pétillante présentatrice de l’émission d’ Arte « Invitation au voyage ». #invitationauvoyage Une émission quotidienne qui nous emmène chaque jour dans 3 destinations différentes. Nous l’avons interrogée sur sa vision du voyage, ses envies et ses coups de coeur.

C’est la rentrée, quelles sont vos actualités ?

Invitation au voyage a repris depuis le 01 septembre avec quelques changements.

L’émission qui se déroule sur 38 minutes est divisée en 3 parties. Le premier voyage parle de lieux qui ont inspiré un artiste. Le deuxième est une aventure humaine qui a changé un lieu ou une culture. La troisième partie s’appelle l’incontournable, c’est un monument qui va nous dévoiler son secret.

Je pilote le 9H-13H sur Radio Nova du lundi au vendredi.

Avez-vous toujours voyagé ?

Copyright : © Elephant Doc

Je n’ai pas de parents voyageurs. Nous partions sillonner les régions françaises pendant les vacances. J’ai attrapé le virus jeune adulte.  Un de mes premiers voyages a été d’interviewer Miyazaki au Japon pour l’émission cinémascope de MCM. J’ai fait de beaux voyages grâce à cette émission. À Nova, ma première émission était « la nouvelle internationale » où j’interviewais de grands voyageurs.

Les voyages font maintenant partie intégrante de ma vie. Je pars en famille, souvent en road trip. Je prépare mes voyages en lisant énormément de blogs pour dénicher les informations intéressantes et les recouper. Un vrai travail de journaliste ! Dans chacun de mes périples, j’allie la spontanéité du voyage et je prévois des moments insolites.

Vous avez dit que les livres de Marguerite Duras vous ont donné envie d’aller au Vietnam ? Racontez-nous

Effectivement,  « l’Amant » m’a donné envie de connaitre ce pays. Je ne suis allée qu’une fois là-bas. Mais j’ai tenu à découvrir Sadec, la ville du détroit du Mékong où elle a grandi, à côté de Saigon. J’ai pris un bus. J’étais la seule française. J’ai vécu un moment extraordinaire. En arrivant, j’ai demandé où était la maison de l’Amant. Un homme m’a emmenée voir les moines car c’étaient les seuls à parler anglais. Un moine m’a accompagnée. Il m’a montré la ville avec les yeux de Marguerite Duras. Il connaissait très bien l’histoire étant un proche de l’oncle de l’amant. Ce sont ces rencontres qui font le voyage. Ce fut un grand privilège pour moi. Maintenant la maison de l’amant est devenue un musée. Je n’ose plus retourner dans ce pays car la magie, la première fois a été si forte que j’ai peur qu’elle s’estompe.

Copyright : © Elephant Doc

Vos pays de coeur :

Le Vietnam pour les raisons évoquées précédemment.

La Réunion où un séjour professionnel me l’a rendue follement attirante. J’ai envie de connaitre ses cirques. J’ai adoré cette île démente, cosmopolite, avec toutes ses religions qui s’accordent (ça fait du bien de voir cela), sa nature, sa nourriture. J’espère y retourner et prendre le temps de la découvrir sous toutes ses facettes.

Le Groënland, un autre rêve, un peu fou. J’avais reçu Nicolas Dubreuil dans l’émission « la nouvelle internationale » sur Radio Nova. Le récit de ses expériences m’a donné envie de me rendre dans cette région du monde, notamment à  Kullorsuaq, ce village aux confins du Groenland. Ce serait l’aventure d’une vie.

Votre meilleur souvenir de voyage

C’est difficile de choisir. J’aime les voyages hors des sentiers battus. En 2015, je suis partie en famille sur la côte ouest des États-Unis. Le 04 juillet, jour de l’indépendance, nous nous sommes retrouvés dans une petite ville où j’avais lu qu’il y avait un rodéo. C’était l’Amérique profonde. J’ai encore l’image de mon fils de 4 ans jouant au chamboule-tout à la kermesse de la ville. Nous étions là avec tous les habitants, participant à ce jour tellement particulier, complètement intégrés à la population. C’est cette osmose que je recherche quand je m’éloigne des routes prédéfinies par les guides touristiques. Se sentir chez soi et accueilli partout dans le monde. Cette journée fut un moment à part.

Vos indispensables en avion :

Des fleurs de Bach (Rescue) car j’ai peur en avion. Mais j’aime trop voyager.

De la musique et mes documents sur la destination. je passe mon vol à souligner, faire des fiches,  je reste une journaliste jusque dans mes voyages.

En conclusion :

« le voyage est au coin de votre rue » Je l’expérimente tous les jours!

       @LorinLinda     

@lindalorin007

https://fr.wikipedia.org/wiki/Linda_Lorin

https://www.instagram.com/lindalorin/?hl=fr

Besoin de services complémentaires pour parfaire votre voyage? faites donc un tour dans notre Boutique – services !

 

  • Avatar

    Quel est le morceau musical qu.on entend alors que Linda Lorin presente CLISSON une folie italienne lors de l’invitation au voyage du 15.11 – sur ARTE.

  • Avatar

    Bravo Mme LORIN ! Vos émissions sont passionnantes et je ne les manque jamais.
    Mais que signifie votre conclusion “bi spains” ?

    • Avatar

      Bis Bald, en allemand signifie : A bientôt, Arte est une chaine franco allemande

  • Avatar

    Dans la nouvelle série, le globe terrestre en bas à gauche n’est plus fixe, mais tourne … à l’envers !
    Est-ce raccord avec l’émission qui voit le monde autrement ?
    Cordialement.

  • Avatar

    Magnifique
    J’adire
    Vous êtes parfaite

  • Avatar

    Madame Linda Lorin, j’ai bien voyagé dans ma vie mais je ne le peux plus maintenant. Alors je viens vous remercier pour ce que vous m’apporter de bien, de bon et de beau dans ” Invitation au voyage “; la qualité dans le fond et dans la forme chaque jour… Grand merci encore à vous Madame ! Tschüss und bis bald… DoM

  • Avatar

    Bravo Madame Lorin. J’aime beaucoup la présentation simple et décontractée de votre émission.
    Je la regarde aussi souvent que possible car elle est bien documentée.
    Bis bald,

  • Avatar

    J’ai découvert votre émission avec grand plaisir….serait il possible de me donner le nom de l’auteur de terroir francais décédé.Vous aviez interviuwé sa femme Il venait de Paris je crois me souvenir (journaliste??) Et racontait avec “sa gouaille” la vie des gens de bistrot…Il aimait la bonne chair, le bon vin……IL aurait écrit un roman sur le voyage d’ un ecclesiastique….
    Des détails surement flous, mais avec un peu de chance
    Auriez vous une réponse à me donner….Emission en debut 2019….merci

  • Avatar

    Vous pouvez faire un reportage sur Pierre Benoit qui a fait un séjour à Souceyrac dans le Lot et qui lui a inspiré le livre “Le déjeuner de Souceyrac” Très cordialement.

  • Avatar

    En cette fin d’année je vous adresse un grand merci pour votre émission si différente et si intéressante.
    Au fameux bis bald j’ajoute guten Rutsch und alles Gute für die 366 Tage .
    Jean-Claude

  • Avatar

    Bravo pour votre invitation au voyage qui me fait commencer la journée par un émerveillement; je suis amusé par ce tic de langage: “qui cache une tout autre histoire”.
    Continuez, à demain.

  • Avatar

    Bonjour ! Je suis la “voix” que vous entendez pendant votre émission sur Arte.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *