fbpx

DECOUVRIR LA GUADELOUPE, UNE ILE PARADISIAQUE

La Guadeloupe est la destination idéale si vous souhaitez être dépaysés. Les paysages sont d'une beauté à couper le souffle et l'héritage culturel est riche.

Caraïbes
Créole
1628,43 km²
6 heures
500 000
8h
Paris

Vous souhaitez recevoir une proposition personnalisée ?
Demandez un devis à notre sélection d'agences partenaires
et laissez-vous guider !

DEVIS PERSONNALISÉ

INCONTOURNABLES

Beforgo voyage en Guadeloupe, mer, voilier
Beforgo voyage en Guadeloupe, mer, palmier, coucher de soleil
Beforgo voyage en Guadeloupe, palmier, coucher de soleil
Beforgo voyage en Guadeloupe, vue de hauteur

Guadeloupe : Fiche d’identité

La Guadeloupe est un département d’outre-mer située dans les Caraïbes. Elle appartient aux Antilles et est composée d’îles et îlets. La Guadeloupe est rattachée à la France. Sa capitale est donc Paris et sa capitale administrative est Basse-Terre, la préfecture se situe à Point a pitre . La langue officielle est le français mais la langue traditionnelle est le créole guadeloupéen.
D’une surface de 1628,43 km², elle se compose de près de 500 000 habitants.

Il y a 6 heures de décalage horaire avec la France métropolitaine. 

Au départ de Paris, il faut compter un vol d’une durée de 8 heures pour arriver en Guadeloupe.

La Guadeloupe : l’île aux deux terres distinctes

“Spectacle d’une grande beauté qu’une île en grande pâmoison”. Telle est la Guadeloupe…

La Guadeloupe offre des paysages grandioses. Les plages de rêve, les lagons et la mangrove s’offrent à vous, mais aussi des sites naturels encore vierges et époustouflants de grandeur : falaises de la grande vigie, la gueule du grand gouffre…

L’île se compose de la Basse-terre et la Grande-terre.
La Basse-terre, d’une superficie de 848 km² va offrir des paysages merveilleux avec des plages basaltiques, mais aussi des sables de couleur ocre (plage de la grande Anse) ou blanc avec la plage de Marie Galante.
La Grande-terre propose des plages de rêves avec des plages de sable blond bordées de cocotiers.

Etapes classiques : idéales lors d’un premier voyage. 

Sur Grande-terre, plusieurs excursions sont possibles jusqu’à la pointe de la grande vigie notamment. Une journée est à prévoir sur la sauvage Désirade, petite île peu peuplée. La visite de Marie-Galante s’impose. 


Sur Basse-terre exige une halte sur le parc du volcan de la Soufrière ainsi que sur la plage de la grande Anse. Vous emprunterez la verdoyante route de la traversée. Un passage par Pointe à pitre vous permettra de visiter le mémorial de l’esclavage.


Etapes sportives : randonnée 

Cette randonnée peut se faire en bord de mer, sur le sentier des trois rivières, mais aussi de Pointe petit nègre à la porte d’Enfer, afin d’admirer les falaises, ou bien aussi en forêt sur le site Saint Claude.


Etapes familiales

Avec par exemple une croisière qui est une façon de découvrir la Guadeloupe sous un autre angle. Vous pourrez faire escale à Marie-Galante ainsi qu’aux Saintes avec la visite du bourg des Saintes.

Les incontournables 

La Guadeloupe c’est des plages variées, un parc national réputé et les paradisiaques Saintes.

La variété des plages

Les plages guadeloupéennes sont variées : Grande-terre offre des plages de sable blond et de cocotiers et Basse-terre ses plages basaltiques.

Le parc national

Le parc national de la Guadeloupe est riche. Ainsi, la forêt humide, le volcan de la Soufrière, les fonds coralliens de la réserve Cousteau et la mandragore de Guadeloupe sont des sites incontournables à voir absolument.

Les Saintes

Que serait un voyage en Guadeloupe sans un séjour aux Saintes ?
Réputées internationalement, ces deux îles vous enchanteront  par la beauté de leur paysage.

A VOIR ET A FAIRE EN GUADELOUPE

Les sites naturels 

Le parc national de la Guadeloupe Saint Claude géré par l’ONF est un havre de paix et l’endroit préféré des randonneurs. Il vous surprendra pas sa flore et sa faune variée.


Les sites culturels 

La richesse de la Guadeloupe est également culturelle et historique, de par son héritage.
Le musée Schloelcher à Pointe à Pitre, fait état du combat d’un homme pour l’abolition de l’esclavage et le musée Edgar Clerc contient des objets typiquement guadeloupéens. Vous pourrez aussi visiter les plantations de café.

Les Marchés

Que ce soit à Grande terre ou à Basse terre, les marchés sont légions. Les marchés de Sainte-Anne et de Pointe à pitre par exemple, vous proposeront de nombreux produits typiques et locaux. Avec son fameux marché principal, avec l’artisanat, les fruits et légumes, poissons frais ou encore celui du marché aux fleurs de milles couleurs et senteurs !

Les Villes

Toutes les villes guadeloupéennes ont leur charme, cependant, Sainte Anne, Gésier et Saint François remportent un franc succès touristique.

  • Pointe à pitre, située sur Grande-Terre, elle mérite le détour ainsi qu’Anse Bertrand qui possède d’extraordinaires paysages naturels. Il s’agit de la plus grande ville de la Guadeloupe. Vous vivrez l’ambiance de la Place victoire, de jour comme en soirées animées, entourées de maisons anciennes et de bars. Mais aussi visitez à l’intérieur d’une maison coloniale, le musée Saint John Perse.
  • Saint Anne, située sur Grande-Terre au milieu de la côte sud, au 18e siècle, elle était le point d’arrivée et de départ du commerce du sucre et du rhum. On y trouve aussi une des plages les plus connues, celle de la Caravelle. Pour les surfeurs c’est la plage de gros sable qui est prisée…

CLIMAT / QUAND PARTIR EN GUADELOUPE

Le climat et la meilleure période en Guadeloupe


Le climat de la Guadeloupe est un climat tropical tempéré. Ainsi, il y a deux saisons bien marquées : la saison sèche (de janvier à juin) et la saison humide (de juillet à décembre). La température est de 27°C en moyenne. 
Les cyclones ne sont pas rares dans les Caraïbes notamment entre juillet et octobre.
La meilleure période pour partir est donc de janvier à juin et idéalement de janvier à avril

L’agenda des fêtes & événements

De nombreux événements jalonnent l’année civile :


Fin janvier : la saison du carnaval débute.


Février : le carnaval est à son paroxysme dans la plupart des villes. Le festival du cinéma de Guadeloupe a lieu dans plusieurs villes (Le Moule, Abymes et au Lamantin)


Mars : les animaux sont à l’honneur, avec la fête du crabe à Mome et la fête du cabri à la Désirade.


Avril : vous assisterez à l’incontournable fête de la mer à St François.


Mai : le festival international de musique de Marie Galante accueille des artistes venus des quatre coins du monde.


Juin : Saint Jean Baptiste est vénéré à différents endroits de l’île.


Juillet : c‘est le mois du festival de la Guadeloupe. 


Août : a lieu l’élection de Miss Guadeloupe à Pointe à Pitre.


Octobre : la fête de Saint François vaut le détour.


Décembre : de nombreuses festivités de noël ont lieu sur l’île.


 

Organisez votre voyage en Guadeloupe

Qu’emporter lors de votre voyage ?

Tout dépend de la saison à laquelle vous partez. 
Quoi qu’il en soit, les vêtements sont légers. Le maillot de bain est un des vêtements incontournables afin de profiter au maximum des différentes plages de l’île. Cependant, si vous choisissez de partir au second semestre de l’année, prévoyez des vêtements adaptés à la pluie.

GASTRONOMIE ET CULTURE DE LA GUADELOUPE

Gastronomie guadeloupéenne

La cuisine guadeloupéenne est un témoignage des différentes civilisations qui se sont succédées sur l’île. Ainsi, ce qui caractérise la gastronomie guadeloupéenne sont les assaisonnements pimentés, les préparations de crustacés, les viandes grillées et le colombo. Mais aussi les influences de succulents desserts grâce aux fruits tropicaux.

Recette simple de la Compote de Mangue

Ingrédients:

1 gousse de vanille fraiche

5 mangues

1 orange

2 grosses pommes

 


Eplucher les pommes et les mangues, coupez les en dés.

Apres avoir épluché les oranges, pressez-les et ajoutez le jus d’orange sur les fruits et la gousse de vanille. Dans une casserole mettre le tout sur feux doux pendant 30 minutes.


Mixer la préparation des fruits..


Laisser refroidir et mettre au frais : Régalez vous !

Culture et gastronomie en Guadeloupe

Les différentes coutumes.

Le lewoz ou le premier crépitement des tambours est une tradition très forte en Guadeloupe. A la nuit tombée, les gens du quartier se regroupent dans une maison et vont improviser à l’aide du Ka, instrument de base du Lewoz.
Le théâtre est aussi une tradition qui s’est développée au fil des décennies. Des troupes locales s’y adonnent pour le plus grand plaisir des autochtones.

La langue nationale : le créole guadeloupéen.

Le créole est une des traces du passé de la Guadeloupe puisqu’il s’agit de la langue des descendants des esclaves des Antilles. Il s’est formé autour du français qui a subi l’influence de plusieurs langues d’Afrique de l’Ouest.

Religion, croyances

La Guadeloupe est gardienne de croyances fortes : ainsi, talismans et chapelets sont des objets qui font partie du quotidien guadeloupéen, ainsi que les zombis et les diablesses.
Au niveau de la religion, il y a une forte diversité religieuse : catholiques, hindous, musulmans cohabitent.

L’art guadeloupéen.

L’art guadeloupéen s’est développé avec l’influence de la métropole et est toujours en pleine expansion.
L’APCAG qui a pour mission de diversifier l’offre cinématographique et de promouvoir le cinéma guadeloupéen, œuvre beaucoup pour le développement de l’art cinématographique.

L’histoire de la Guadeloupe

Le 4 novembre 1493, Christophe Colomb découvrit la Guadeloupe, presque en même temps que les îles aux alentours, la Désirade et Marie-Galante.
En 1625, vint un français avide de découvertes et d’aventures, monsieur d’Esnambuc; il obtint de Richelieu l’autorisation de créer une compagnie des Îles d’Amérique. Il se battit contre les espagnols et les anglais, qui cédèrent, et finalement, en 1637, il céda laissa sa place aux capitaines Duplessis et L’Olive.


En 1640, un nouveau gouverneur, Aubert, mit en place une période de croissance et d’abondance sur l’île. De nombreux colons s’installèrent. La canne à sucre fut introduite et ramena beaucoup plus d’argent que les cultures existantes. Le procureur Houël lui succéda. Dans le but d’établir la population blanche dans l’île, il fit venir de métropole un grand nombre de femmes, afin de les marier.


Plusieurs attaques anglaises eurent lieu, pendant lesquelles la Guadeloupe passa dans leurs mains. Cependant, elle fut rendue à la France début XIXème siècle. Mi-XIX ème, l’esclavage fut aboli. L’indépendance eut pour effet de déclencher une crise économique. 

INFORMATIONS PRATIQUES POUR VOYAGER EN GUADELOUPE

Devises

La monnaie ayant cours en Guadeloupe est l’euro

 

Moyens de paiement

Les moyens de paiements sont ceux utilisés en métropole.

 

Coût de la vie

Concernant le coût de la vie, le mythe selon lequel tout est plus cher en Guadeloupe est erroné. En effet, les produits locaux sont 20% moins chers qu’en métropole, bien que les produits importés soient forcément plus chers.

Formalités et santé 

Formalités/Visas : 
Se trouvant en territoire français, une carte nationale d’identité en cours de validité ou un passeport est exigé.

 

Santé : 

Concernant les vaccinations, il n’y a pas de vaccins obligatoires. Toutefois, il est recommandé de se faire vacciner contre le tétanos-poliomyélite, l’hépatite A. Pour certains sujets fragiles, un vaccin contre l’hépatite B est nécessaire.
A noter qu’il n’y a pas de fièvre jaune en Guadeloupe, ni de paludisme.

Liens utiles

Voici quelques liens pratiques qui vous aideront à organiser votre séjour.

Guadeloupe officiel : Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe5, Square de la Banque
BP 555 – 97166 Pointe-à-Pitre cedex – Horaires : Du lundi au vendredi: 8h-17h – Le samedi: 8h-13h – Tél. : +590 (0)590 82 09 30 – E-mail : info@lesilesdeguadeloupe.com

Préfecture de la Guadeloupe : Palais d’Orléans, Rue Lardenoy, Basse-Terre 97109, Guadeloupe

Pour plus d’informations :
Comité du tourisme des îles de Guadeloupe 
8-10, rue Buffault, 75009 Paris. Tél. : 01-40-62-99-07. 
Courriel : infoeurope@lesilesdeguadeloupe.com.

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h.